BILLET COUPE-FILE: Billets pour le Vatican

Vatican lieux d'intérêt

Visiter la Chapelle Sixtine

La chapelle sixtine

La Chapelle Sixtine

VISITE GUIDÉE

La Chapelle Sixtine est l’un des points clé de la visite à la cité du Vatican. Fait partie des incontournables de la visite du Vatican et un lieu de passage obligé pour les visiteurs. Elle se trouve au sein du complexe des Musées du Vatican c’est pourquoi pour la visiter il est nécessaire d’acheter des places et faire la route presque complète à travers les musées, car la Chapelle se trouve dans la dernière partie du parcours.

Il n’y a aucun accès depuis la Basilique Saint-Pierre, il n’est pas non plus possible de visiter la Chapelle indépendamment des musées.


Visiter la Chapelle Sixtine

La Chapelle Sixtine se trouve dans le complexe des Musées du Vatican : il est impossible de la visiter de manière indépendante. En plus de l’entrée normale et de la visite libre (il est toujours plus prudent de réserver des billets sans files d’attente aux Musées du Vatican), nous vous recommandons une visite guidée des Musées du Vatican pour approfondir un peu plus la découverte de ce véritable centre d’art.

Pour voir la Chapelle Sixtine sans trop de public, il existe, en dehors des heures de visite générale, un billet d’entrée matinal avec un accès spécial à la Chapelle Sixtine.


Origine

Jules II fut le Pape qui commanda à Michel-Ange la décoration de la Chapelle. Ce Pape voulait obtenir la gloire pour le Vatican et pour lui-même.


Que voir

La Chapelle n’est pas très grande. En effet, le plafond occupe 40 mètres de long et 13 de large. L’iconographie représentée est très variée et met en valeur les images du Livre de la Genèse (avec la célèbre image de Dieu touchant le doigt d’Adam).

Dans la trame vous verrez aussi des portraits de prophètes, sibylles et des scènes de l’histoire d’Israël. Il y’a plus de 300 figures au total, dont la plupart présentent des effets en deux dimensions grâce à l’architecture de la salle même ce qui en fait une œuvre d’une habileté artistique sans égal.

L’élaboration de l’œuvre a duré 4 ans.

Détail de la création

Détail du jugement final


La scène du Jugement dernier

Il est probable que, dès votre entrée dans la Chapelle Sixtine, vos yeux se tournent directement vers l’immense composition du Jugement dernier. Cette fresque a été peinte par Michel-Ange entre 1536 et 1541 : elle représente la figure du Christ avant la sentence du jugement dernier.

Dans un geste appelant au calme et à l’attention, le Christ semble stopper le mouvement de chaos qui l’entoure.
En haut, dans les lunettes, un groupe d’anges porte les symboles de la passion ; à gauche, nous retrouvons la croix, la couronne d’épines et les clous et, à droite, la colonne de la flagellation, avec d’autres objets tels que l’éponge imbibée de vinaigre.

À côté du Christ se tient une Vierge Marie résignée qui attend la décision. Les saints et élus entourent les figures centrales et attendent également le verdict. Plusieurs visages familiers se détachent : saint Pierre avec deux clés, saint Laurent avec son gril, saint Barthélemy tenant sa peau écorchée (on le considère comme un auto-portrait de Michel-Ange), sainte Catherine d’Alexandrie et sa roue ou encore saint Sébastien tenant des flèches. Tous portent les symboles de leur martyr.

En-dessous et au centre, les anges de l’Apocalypse réveillent les morts au son de leurs trompettes. À leur gauche, les justes sont ressuscités et montent au ciel, tandis qu’à leur droite, les anges et les démons luttent pour les âmes des damnés.
Plus bas, Charon embarque les condamnés vers le juge infernal Minos, dont le corps apparaît entouré d’un serpent, dans ce qui semble être une référence à l’Enfer de Dante.

Comme on le sait, cette scène a causé un grand impact avec ses corps dénudés. En 1564, au concile de Trente, il a été décidé de cacher pudiquement la nudité de certains personnages, un travail qui a été confié à l’artiste Daniele da Volterra. Ce dernier a d’ailleurs été surnommé «Il Braghettone» (littéralement, « le faiseur de culottes ») en raison de ses repeints de pudeur. Ce travail n’a malheureusement pas pris fin avec Volterra : il a été repris quelques siècles plus tard pour des raisons de morale.


Le plafond de la Chapelle Sixtine

Les fresques du plafond font partie des autres points clés de la Chapelle Sixtine. Le pape Jules II a pris l’initiative de réformer cette partie de la chapelle à cause d’une série de dommages structurels qui avaient endommagé les peintures existantes. Michel-Ange a été choisi pour décorer cette zone, avec un projet qui a d’abord été très modeste et l’a conduit à en proposer un plus grand ; ce dernier a été rendu possible grâce au soutien des théologiens de la cour pontificale et a été conclu en 1512.

C’est ainsi qu’est né ce que nous voyons aujourd’hui : une merveille qui épouse parfaitement la structure architecturale du toit et crée une histoire religieuse avec neuf grandes scènes contenant des épisodes centraux de la Genèse.

Ses pendentifs et lunettes marquent également le décor, avec des prophètes et sibylles assis sur leurs trônes, et des scènes du salut miraculeux du peuple d’Israël viennent couronner le tout en se fondant dans les quatre coins de la fresque.

Le point central est la scène mythique de la Création d’Adam où Dieu touche, avec son doigt, celui du premier homme, dans une image que nous avons tous déjà vu mille fois et qui est peut-être le sommet artistique de l’expression spirituelle de l’humanité.


Le mur est et les murs latéraux de la Chapelle Sixtine

Ce mur est relégué au second plan en raison de la puissance visuelle des autres parties de la chapelle, mais son intérêt est bien là et il est absolument nécessaire d’en parler. Il se trouve en face du Jugement Dernier. Les deux tableaux principaux sont la Résurrection du Christ et la Discussion sur le Corps de Moïse, deux œuvres qui ont, à l’origine, été réalisées par Ghirlandaio et Signorelli. Elles ont ensuite été perdues dans un accident architectural en 1522 et refaites par Hendrik van den Broeck et Matteo da Lecce.

Sur ces tableaux, nous retrouvons des scènes de la vie de Moïse et des portraits des papes. Dans la partie inférieure se trouvent des peintures trompe-l’œil avec de faux rideaux.


Décoration des murs latéraux

Le mur sud est recouvert de passages de la vie de Moïse, peints entre 1481 et 1482.
À partir de l’autel, nous pouvons voir :
« Le voyage de Moïse en Égypte » de Le Pérugin
« Épisodes de la vie de Moïse » de Sandro Botticelli
« Le passage de la mer Rouge » de Cosimo Rosselli, Domenico Ghirlandaio et Biagio di Antonio Tucci
« La descente du mont Sinaï » de Rosselli.
« Le châtiment des rebelles » de Botticelli
« La mort de Moïse » de Luca Signorelli 

Le mur nord comporte des fresques de la vie de Jésus
« Le Baptême du Christ » de Le Pérugin
« La Tentation du Christ » de Botticelli
« La Vocation des premiers apôtres » de Ghirlandaio
« Le Sermon sur la montagne » de Rosselli
« La Remise des clefs à saint Pierre » de Le Pérugin
« La Cène » de Rosselli


Conseils de visite

–  Certains sont déçus par la taille de la salle et l’éclairage juste, maintenu ainsi pour éviter la détérioration de l’œuvre.

–  L’énorme intérêt que provoquent les fresques et le nombre élevé de visiteurs sont une préoccupation permanente. Certains veulent même la fermer au public. Nous ne savons pas si cette option est possible à moyen terme. Dans le doute, ne retardez pas votre visite.

–  Beaucoup de visiteurs se sentent gênés lorsque pendant l’heure de pointe les surveillants les obligent à ne pas s’arrêter les empêcher de profiter tranquillement de l’œuvre.
Il s’agit d’un vrai problème qui se produit pendant les jours de forte affluence et nous supposons que c’est la meilleure option trouvée par l’organisation pour pouvoir garantir la sécurité de tous. C’e n’est de toute manière pas toujours ainsi. Lors des jours ou heures de moindre affluence la visite n’a pas de limite de temps.

–  Un accès direct connecte la Chapelle Sixtine avec la Basilique Saint-Pierre mais ceci est prévu uniquement pour les visites guidées de groupes. Si vous visitez le musée individuellement, vous ne pouvez l’utiliser, à moins d’essayer de vous y introduire…

–  Si la visite de la Chapelle Sixtine est quelque chose de complètement indispensable pour vous, vérifiez bien les horaires et les dates d’ouverture. Il peut y avoir des jours de fermeture pour une raison quelconque bien que le reste du musée soit ouvert.

– Il n’est pas permis de prendre des photos au sein de la Chapelle Sixtine.

– Visiter les Musées du Vatican, la Chapelle Sixtine et Saint-Pierre sans file d’attente et avec un guide officiel.

La création d'Adam

La création d’Adam


Quels peintres, en dehors de Michel-Ange, ont participé à la décoration de la Chapelle Sixtine ?

À l’intérieur de la Chapelle Sixtine, les fresques de Michel-Ange, comme celles de La Création ou du Jugement Dernier, sont certainement les plus recherchées par les yeux des visiteurs. Le travail de ce génie représente une grande partie de l’intérêt de cette magnifique salle dans laquelle les papes sont élus.

Cependant, la Chapelle Sixtine abrite aussi des peintures d’autres génies de l’art qui ont laissé leurs chefs-d’œuvre sur les murs ou le plafond de la pièce. Certaines créations ne devraient pas être négligées des touristes et viennent enrichir votre visite du lieu.

La plupart sont nées à l’époque du pape Sixte IV, qui avait réuni les plus grands artistes de son temps et leur avait demandé de réaliser et de suivre tout un corps iconographique, en conservant une image commune et des représentations unifiées.

Botticelli
Cherchez par exemple les Épisodes de la vie de Moïse ou la Tentation de Moïse, une fresque réalisée par Sandro Botticelli, peintre de la Renaissance italienne, en 1482. Elle se trouve sur le mur gauche de la chapelle, aux côtés de deux autres scènes du même auteur : Le Châtiment des rebelles et la Tentation du Christ.

Cosimo Rosselli
Cherchez, au niveau du mur gauche, l’interprétation de la Cène, les scènes de la Remise des Tables de la Loi et le Sermon sur la montagne.

Le Pérugin
Le Pérugin a créé les Portraits des papes, le Baptême du Christ (la seule œuvre signée dans toute la chapelle) et, en 1481-1482, la très célèbre Remise des clefs à saint Pierre, qui est peut-être le travail le plus connu de Le Pérugin et l’un des les chefs-d’œuvre du mur nord de la chapelle Sixtine.

Ghirlandaio
Il est l’auteur de la magnifique fresque « La vocation des premiers apôtres », considérée comme l’un de ses chefs-d’œuvre, avec un intérêt particulier pour son paysage, peut-être le plus beau de la Chapelle.


Musées du Vatican et Chapelle Sixtine Billets d’Entrée

Réservez les Musées du Vatican et la Chapelle Sixtine à Rome et visitez le Vatican en sautant la file d’attente, réservez l’entrée en ligne. Vatican et chapelle Sixtine : entrée anticipée et guide

Voir prix et disponibilité


Pourquoi est-il impossible de prendre des photos dans la Chapelle Sixtine?

Tout d’abord, il s’agit de respecter la logique de conservation et d’éviter l’effet désastreux de milliers de flashs. Les éclats de lumière des flashs provoquent la destruction de certains pigments, qui peuvent aussi perdre de leur vibration et de leur couleur. Ce serait comme une décoloration après une longue exposition au soleil. Cette usure causée par des millions de flashs doit absolument être évitée.

L’interdiction des photos sans flashs vient du risque de flashs accidentels mais obéit aussi à une interdiction née dans les années 80 : les droits d’utilisation exclusive des images de la Chapelle Sixtine ont, à cette époque, été obtenus par la télévision nationale du Japon après avoir remporté le concours de financement des travaux de restauration de la Chapelle, réalisés dans les années 80 et 90. Même si ces droits ne sont aujourd’hui plus en vigueur, les photographies sont toujours interdites.

Pendant quelques minutes, vous pouvez donc ranger votre appareil photo ou votre téléphone portable et laisser vos yeux apprécier cette merveilleuse œuvre d’art.


Évaluez cet article

Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre d'évaluations: 3

Related posts
Vatican lieux d'intérêt

Les plus belles peintures de la Pinacothèque vaticane

Vatican lieux d'intérêt

Musée Pio-Clementino, art classique au Vatican

Vatican lieux d'intérêt

La Galerie des Tapisseries du Vatican

Vatican lieux d'intérêt

Les œuvres de Michel-Ange à Rome

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *