BILLET COUPE-FILE: Billets pour le Vatican

Vatican lieux d'intérêt

La Basilique Saint-Pierre

Basilique Saint-Pierre

Basilique Saint-Pierre

La Basilique Saint-Pierre est le centre de la Chrétienté Mondiale, l’église la plus grande du monde et une œuvre architecturale conçue par les meilleurs artistes italiens de toute une ère.

Elle fut construite sur la Colline Vaticane, de l’autre côté du fleuve Tiber, dans un emplacement symbolique : ce fut le lieu où l’apôtre Saint-Pierre, considéré comme la première tête de l’Eglise, mourut martyrisé et fut enterré.

👍 Visites et billets Vatican

🎟️🙋 Visite guidée
RÉSERVER 🇫🇷🛒

🎟️ Basilique + Coupole + grottes
RÉSERVER 🇫🇷🛒

🙋🎧 Audioguide officiel
RÉSERVER 🇫🇷🛒

🙋 Basilique +  Musées
RÉSERVER 🇫🇷 🛒

🙋💎 Visite privée
RÉSERVER 🇫🇷 🛒

🇻🇦 Toutes les visites – VOIR 🛒


Histoire

La première construction réalisée en ce lieu fut l’initiative de l’empereur Constantin au IVe siècle. Cette première basilique était une version réduite de l’actuelle, qui avec le passage des années soufra de nombreuses vicissitudes jusqu’à arriver presque à l’état de ruine et à l’abandon.

Ce fut le Pape Nicolas V, au milieu du XVe siècle, qui exigea la restauration et l’agrandissement de la Basilique de la main de l’architecte Bernardo Rosselino. Mais sa mort provoqua l’arrêt des œuvres.

La révolution eu lieu un demi-siècle plus tard avec Jules II qui chargea Bramante d’une nouvelle conception de la Basilique qui réalisa finalement une structure avec un étage et une énorme coupole.

Des architectes postérieurs laissèrent leur empreinte, se distinguant la coupole imaginée par Michel-Ange et terminée par Giacomo della Porta. Carlos Maderno agrandit l’édification à croix latine et compléta la façade que nous voyons aujourd’hui et l’église fut consacrée en 1626 par le Pape Urbain VIII, juste 1300 ans après la consécration du temple primitif.


Vision depuis la Place Saint-Pierre

L’arrivée sur la place est impressionnante et la vision de la Basilique grandiose bien que beaucoup pensent qu’elle n’est pas parfaite. L’agrandissement de Maderno cache en partie la coupole Saint Pierre.

La façade, de 45 mètres de haut et œuvre de Maderno, altère la conception de Michel-Ange et supposa l’agrandissement de la structure et l’insertion de colonnes incrustées. Elle est couronnée par d’énormes statues du christ, Jean Baptiste et les Apôtres. L’horloge et la cloches sont des éléments à distinguer de la façade.

💡 Tenez-vous devant la façade et profitez du grand espace architectural qui vous entoure. Regardez la façade de la basilique, nous allons commenter les principaux aspects

Elle est ornée de colonnes de chapiteaux corinthiens. Dans la zone inférieure, nous voyons cinq entrées marquées par des colonnes ioniques, la centrale avec les armoiries de Borghese. Cinq grands balcons ou galeries sont visibles au premier étage. De la gare centrale, l’élection du Pape est proclamée et la bénédiction Urbi et Orbi est donnée.

La balustrade au sommet est couronnée par d’énormes statues du Christ, de Jean-Baptiste et des Apôtres, un total de 13 statues.

L’horloge et les cloches à gauche sont d’autres éléments intéressants de la façade, si vous avez de la chance vous pourrez entendre leur son lors de votre visite.

Il a cinq portes, nous soulignons la porte dite Sainte qui ne s’ouvre que les années saintes. Il a diverses scènes de l’ancien et du nouveau testament.

Le monolithe égyptien

Aux portes de la basilique, vous verrez un immense monolithe égyptien de plus de 4 000 ans, mesurant 25 mètres et pesant 320 tonnes que l’empereur Caligula a fait venir d’Égypte en l’an 37, en signe de sa puissance et de sa richesse. Il se trouve sur la Plaza de San Pedro depuis 1586, à l’initiative du pape Sixte V.


L’interieur

💡 Dirigez-vous vers la droite, face à la Basilique. Vous verrez probablement une longue file d’attente, c’est l’accès à la Basilique.

L’accès à la Basilique se fait à droite de la place, il est généralement reconnaissable aux files d’attente pour les postes de sécurité. Le contrôle est rapide par scanner. Une fois passé vous avez une première décision, entrez dans la Basilique ou escaladez le dôme, il y a deux chemins différents

Avant vous verrez cette porte des palais apostoliques avec sa garde suisse, l’une des images emblématiques du Vatican.

Si vous allez au dôme, allez à droite et suivez les panneaux. Vous pouvez continuer ce chemin dans notre article visiter le dôme de la basilique Saint-Pierre. Si vous entrez directement dans la Basilique, suivez les panneaux et vous accéderez sous la colonnade à une salle extérieure puis au monument.

Une fois entré, il y’a beaucoup à voir. La première impression est la grandeur de l’espace,  de plus de 15 000m2 et d’une capacité pour 60 000 personnes.

L’espace intérieur est divisé en trois nefs séparées par de grands piliers (la nef centrale, la nef de l’Epître et la nef de l’Evangile) et quatre grands éléments : Déambulatoire, Coupole, Presbytère et Autel, Papale.

L’espace intérieur est divisé en trois nefs séparées par de grands piliers (la nef centrale, la nef de l’Epître et la nef de l’Evangile) et quatre grands éléments : Girola, Dôme, Presbytère et Autel papal.


Nef Centrale

La nef centrale est très ample et possède une surface de 10 000 m2 de mosaïques et de marbre de la basilique primitive réellement intéressants.

Sur les arcs de la nef centrale nous trouvons les sculptures qui représentent les vertus : sur les piliers de gauche, commençant par la porte, l’autorité ecclésiastique, la justice divine, la virginité, l’obéissance, l’humilité, la patience, la justice et la force. Sur ceux de droite, en commençant par l’autel, la charité, la foi, l’innocence, la paix, la clémence, la constance, la miséricorde et la force.

Sur les piliers se trouvent les sculptures de 39 saints fondateurs.

💡 Les rayons du soleil qui forment des faisceaux de lumière denses qui pénètrent à l’intérieur du temple sont très beaux.


Nef de l’Epître

Il s’agit de la nef située sur la droite.

Fondamental, visiter la première chapelle qui abrite l’impressionnante Pitié de Michel-Ange, un chef d’œuvre de sa jeunesse. Elle est protégée par une urne transparente pour cause de dégâts infligés par le passé.

Il a été placé ici en 1749. Il a été réalisé en 1499 pour la tombe d’un ambassadeur du roi Charles VIII et c’est le seul ouvrage signé par son auteur sur le ruban ou la bande qui traverse la poitrine de la Vierge avec la légende « Michaelangelus Bonarotvs Florent. Faciebat  »

💡 C’est sûrement l’un des endroits les plus fréquentés de la Basilique. Il vaut la peine d’arriver tôt pour le voir au premier rang. Bien qu’il soit au premier rang, vous le verrez un peu éloigné et avec le parapet de verre. Dommage qu’il doive ressembler à ça pour sa propre protection.


Le tombeau de Jean Paul II

En avançant à travers la nef, nous trouvons une chapelle avec des monuments funéraires parmi lesquels on distingue la tombe de Jean Paul II derrière une dalle de marbre avec l’inscription «BEATVS IOANNES PAVLVS PP. II.

C’est une chapelle spéciale, avec un espace pour s’allonger et prier. Il suscite certainement encore beaucoup de dévotion.


La Chapelle du Sanctissime Sacrement

Chercher également la Chapelle du Sanctissime Sacrement et sa porte imaginée par Francesco Borromini. Dans cette chapelle se trouve le Sanctissime Sacrement.

Large et dans lequel se détache le tabernacle ou petit temple central, en bronze doré et lapis-lazuli, circulaire avec des colonnes corinthiennes et flanqué de deux magnifiques anges en bronze doré, de 1674, du Bernin. Le retable en arrière-plan sur la Trinité est l’œuvre de Pietro de Cortona.

Cette chapelle est fermée par un rideau et un gardien avant l’accès vous indique que c’est uniquement pour la prière et qu’il n’est pas possible de prendre des photos.


Le tombeau de Grégoire XIII (1723)

Magnifique mausolée de ce Pape « gardien de la Justice », réalisé en 1723 sous la forme d’une urne funéraire recouverte d’un drap flanqué des statues de la Religion et de la Magnificence. Le pape a une attitude de bénédiction assis sur son trône. Sous l’urne apparaît un dragon héraldique de sa famille.


Le tombeau de Grégoire XVI

Majestueux mausolée dans lequel la statue du pape bénissant est flanquée des statues de la sagesse et de la prudence.


Zone de confession

Dans la dernière partie de la nef à droite, déjà parallèle à l’autel, se trouve un espace délimité réservé au sacrement de la confession. Il y a des confessionnaux en fançais.

Les confessionnaux disponibles ont un feu vert allumé.
Heures de confession de 7h à 12h30 et de 15h30 à 18h30.


Nef de l’Evangile

C’est la nef de gauche. Elle comprend de nombreuses chapelles très riches en éléments artistiques et des tombes de Papes et autres personnages remarquables de l’Eglise. Nous vous recommandons de vous arrêter spécialement dans la Chapelle du Chœur, présidée par l’autel de l’Immaculée Conception.

Déambulatoire

Le déambulatoire est l’espace circulaire qui entoure les quatre piliers qui soutiennent la coupole. Dans le pilier qui correspond à la nef de l’épître nous trouvons la tombe de Jean XXIII.

Coupole

La coupole de la Basilique s’élève à une hauteur totale de 136,57 m du sol jusqu’à la partie supérieure de la croix externe. C’est la coupole la plus haute au monde. Son diamètre interne est de 41, 47 m, légèrement inférieur que deux des trois énormes coupoles qui la précèdent : celle du Panthéon d’Agripa, de 43, 3 m ; et celle de la Cathédrale de Florence, de 44m.

Il est très intéressant de connaître la coupole d’en haut : nous avons une section concernant la coupole de Saint-pierre.

Presbytère

Ici admirer la Cathédrale de Saint-Pierre, un impressionnant reliquaire œuvre de Bernini qui contient une chaise paléochrétienne appuyée sur les sculptures des quatre pères de l’Eglise. Une vitrine préside l’ensemble, avec une colombe qui symbolise le Saint Esprit.

Autel Papale

Il se trouve sur la croisée, sous la coupole et on distingue le monumental baldaquin de Saint-Pierre de Bernini, une œuvre baroque impressionnante. Il est réalisé en bronze du Panthéon de Rome et possède une hauteur de 30 m élevé par des colonnes salomoniques.

Dans le centre, à l’ombre du baldaquin, cerné par l’immense espace sous la coupole, se trouve l’autel papale, un bloc de marbre blanc en forme de parallélépipède, et sur lui un crucifix de bronze et un jeu de sept chandeliers, sur lequel seul le Pape peut célébrer l’Eucharistie lors d’occasions solennelles.

Il fut placé verticalement sur la tombe de Saint-Pierre. Sur son plafond on voit la colombe du Saint-Esprit et elle est couronnée par quatre anges qui portent les clefs et la tiare papale de Saint Pierre et l’épée et le livre de Saint Paul.


Le Presbytère

Dans cet espace, admirez la Chaire de Saint-Pierre, un impressionnant reliquaire du Bernin qui contient une chaise paléochrétienne soutenue par les sculptures des quatre Pères de l’Église.

L’ensemble est dominé par un vitrail avec une colombe qui symbolise l’Esprit Saint.

Le Baldachin et l'autel du Bernin

Le Baldachin et l’autel du Bernin

Plusieurs tombeaux complètent l’espace (voir Urbain VIII du Bernin) et des sculptures de saints.


A gauche de l’autel

En suivant l’itinéraire, nous voyons quelques points intéressants:

L’autel de Saint Léon le Grand, avec ses reliques et un impressionnant relief en marbre de 1653 sur la rencontre du pape Léon avec Attila.

Le tombeau d’Alexandre VII


Le musée du trésor

Espace intéressant, avec une boutique et la possibilité de connaître d’importants trésors liturgiques du Vatican. Voici l’affiche d’accès, avec des informations sur la visite :

La première chose que vous voyez en entrant est cette grande plaque avec la liste des papes de l’histoire :

Après cela, vous accédez au musée du Trésor proprement dit, avec une boutique et la billetterie, puisque l’accès au Trésor est payant.

Le magasin est grand, avec des livres et de nombreux souvenirs religieux.

Et enfin vous accédez au Trésor, où les photos ne sont pas autorisées.


Après avoir quitté la Basilique…

En quittant la Basilique de San Pedro, vous revenez sur la place et passez devant une série de ressources intéressantes pour la visite : La librairie du Vatican, avec une vaste sélection éditoriale de sujets vaticans et religieux, avec une section en français.

La Poste du Vatican, pour envoyer des lettres ou acheter des timbres souvenirs :

Et les salles de bains ou toilettes publiques :


Les auteurs de la Basilique Saint-Pierre

La basilique Saint-Pierre est une œuvre collective à laquelle ont participé les plus grands génies de son temps. Il est saisissant de voir la liste des maîtres qui ont laissé leur héritage dans le grand temple du Vatican :

Bramante : dont le design a remporté le concours organisé par le pape Jules II

Antonio da Sangallo : disciple de celui-ci et auteur du design de la chapelle Pauline

Michel-Ange : qui a conçu le dôme et les éléments extérieurs, à l’exception de la nef et de la façade.

Carlo Maderno : qui prolonge les plans de Michel-Ange et ajoute la nef et la grande façade.

Bernini : Auteur de la Place, la Chaire de Pierre et le Baldacchino.


Curiosités de la basilique Saint-Pierre

– Un grand cimetière. La Basilique abrite plus de 100 tombes, de 91 Papes mais aussi d’empereurs, rois, reines et autres personnages dont le rôle fut important pour le catholicisme.

– Son habitant le plus illustre. Pour beaucoup, contempler la magnifique sculpture de La Pietà de Michel-Ange est l’une des plus grandes attractions de la visite. Cette merveilleuse œuvre d’art n’a pas eu une histoire facile. En 1972, un homme perturbé lui a causé de graves dommages au bras et au visage, c’est pourquoi elle se trouve protégée derrière des vitres pare-balles.

C’est la seule œuvre que Michel-Ange a signé, en raison, il semblerait, des rumeurs selon lesquelles l’œuvre ne serait pas de lui, un fait que le génie ne reproduira dans aucune autre œuvre.

– La Porte Sainte. Il y a une porte dans la Basilique qui n’est ouverte que pendant les années jubilaires et qui est dite sainte car passer sous celle-ci concède l’indulgence plénière.

– Le Baldaquin trop luxueux. Lorsque Bernini acheva cette exceptionnelle pièce de l’autel en 1633, il fut critiqué pour sa richesse excessive. En effet, il utilisa des pièces en bronze du Panthéon d’Agrippa.

– Une curiosité : La Basilique abrite 150 mosaïques réparties dans tous ses espaces. Elles sont d’une telle qualité qu’elles ressemblent à des peintures, en raison du détail de leur élaboration. Cependant, il n’en est rien, et en fait, dans toute la Basilique, il n’y a qu’un seul tableau, qui se trouve sur la sculpture de La Pietà de Michel-Ange.

– C’est le plus grand temple catholique du monde.

– Un pied usé. Lors de votre visite à la basilique, cherchez la statue de Saint-Pierre d’Arnolfo di Cambio, du XIIIe siècle. C’est la tradition que de toucher ou d’embrasser le pied du saint et il suffit d’en voir l’état, sans orteils et complètement poli, pour se faire une idée de l’ampleur de la dévotion.


Donnes pratiques et conseils

–  L’entrée est gratuite. A l’intérieur, des visites optionnelles comme la coupole ou au trésor sont possibles.

–  La Basilique ouvre tous les jours, de 7 à 19 heures (d’avril à septembre) et de 7 à 18 heures (d’octobre à mars).

–  Il y’a généralement une file d’attente pour entrer bien que l’attente soit moins longue que pour les Musées du Vatican. Si vous faites appel à une visite guidée à travers les musées, vous pouvez accéder à la Basilique par une entrée spéciale sans file d’attente. C’est pourquoi si vous faites appel à un tour de ce type, visitez d’abord les Musées et laissez la Basilique pour plus tard.

Allez-y tôt afin de pouvoir éviter les files d’attente. Les files commencent vers 10 heures.

–  Le code vestimentaire est très strict : épaules couvertes, pantalons et jupes longues. On trouve des vendeurs dans les environs qui vendent des vêtements économiques en cas d’urgence.

–  La sécurité est élevée. On trouve un contrôle d’accès et une surveillance intérieure. Tout comportement non respectueux attirera l’attention.

–  Une fois passé le contrôle de sécurité et avant de monter les marches qui permettent l’accès à la Basilique se trouve un centre de visiteurs avec consigne pour valises, des toilettes publiques et location de guides audio.


Visites Guidées Musées du Vatican et Chapelle Sixtine


Évaluez cet article

Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

Note moyenne 4.8 / 5. Nombre d'évaluations: 4

Related posts
Vatican lieux d'intérêt

Visiter les Jardins du Vatican

Vatican lieux d'intérêt

Les chefs-d'œuvre du Vatican: La Pietà de Michel-Ange

Vatican lieux d'intérêt

Le Musée Grégorien Égyptien du Vatican

Vatican lieux d'intérêt

Monter vers la Coupole de Saint-Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *